Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Nog le Dim 30 Juin - 18:01

Simplement magnifique.
En tant que pj, les premiers instants ont étés les plus stressants, immersion immédiate, paranoïa des premiers contacts avec les marcheurs. Excellente entrée en matière, lieu inconnu, désorientation, crépuscule, un couteau pour 7! et un inventaire de départ minimal.
Immersion totale, a chaque coin de rue deux ou trois marcheurs et plus on en tue, plus il en viens!!!!!!!, félicitations sur la gestion des déplacements des zombies nous avions vraiment l'impression qu'ils étaient partout et nous ne nous sentions en sécurité nulle part.
Les pnj humain maintenant quel plaisir de retrouver les joueurs d'Antalika, Jabba,, Sarah, Clément... beau rp bonne rigolade et stress énorme! nous avons envisagé une bonne dizaine de fois de vous assassinés juste par "précaution" tellement vous nous inspiriez confiance.
Il est vrais qu'entre la peur, les courses poursuite non stop et la désorganisation au sein du groupe nous avons passés plusieurs moments à tourner en rond désolé pour toutes les scènes qui n'ont pas pu êtres jouées à cause de ça mais ça n'est que partie remise, j'espère que vous nous les ressortirez dans le prochain opus. Toutefois j'ai été surpris que ne PAS former un seul et même groupe (même si j'en conviens c'est difficile à gérer par les orgas et pnj) ai posé autant de problèmes, de mon point de vue de pj, c'était même salutaire, le groupe de 5 faisait un raffut pas possible et nous pouvions nous faufiler plus aisément. On nous à plusieurs fois demander de rassembler tous le monde ce qui à encore fait trainé les choses... Mais soyons honnêtes quand nous avons faits plusieurs bande nous avions la nette impression de faire avancer davantage les évènements et on ne VOULAIS PAS rester avec un groupe qui débattais des directions à prendre en plein carrefour ^^.
Aussi je ne peut que me mettre à votre place car si guider une équipe est difficile, en guider deux l'est encore plus. Mais voila, tout mj de jdr vous le dira, quand on prévois deux chemins, les pj prennent le troisième...
Petit point négatif, la sécurité du site... bon nous avons bien vu que les points dangereux on étés repérés pour la plupart, ça ne nous à pas empêché de nous prendre de bonnes boites parfois dans des éclats de verre. Je suis bien conscient que vu le site, le risque zéro ne pouvais pas existé, mais certains trous auraient pu être soit mieux repérés soit recouverts Heureusement, personne ne s'est blessé à ma connaissance et c'est tant mieux.

Je pense que tous les pj aurons passés une nuit inoubliable, tout à été magnifiquement organisé, les zombies étaient ma-gni-fiques, chapeau bas au maquilleurs et un grand merci à tous ceux qui se sont investis dans les préparatifs qu'ils soient orga, zombies ou pnj. J'espère que comme nous vous aurez su vous amusés à nous collé les chocottes et nous dévorés. En tout cas si vous vous le demandiez OUI nous avons eu peur et nous nous sommes sentis oppressés toute la nuit.

J'espère de tout cœur que cette réussite va vous encourager à renouveler l'expérience et sachez que vous pourrez compter sur ma participation que ce soit en zombie, pj ou pnj pour le prochain opus n'hésitez pas à me contacter.
Je ne puis vous quitter sans une petite prière aux dieux du gn.

AGADOU AGADOU
Moussrana et mousscafé
AGADOU AGADOU
Moussrana et MOUSSCAFEEEEEEEE!!

KRISHNAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!

Nog (Sébastien le casque blanc)

Nog

Nombre de messages : 8
Age : 29
Points : 16
Date d'inscription : 29/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par ren le Dim 30 Juin - 20:16

Merci pour cette ouverture du bal.
Mon perso était Paul le solitaire, mon rôle était de vous fournir une cache safe pour vous poser en échange de me raccompagner chez moi et quelques petite quêtes annexe biensure  

Pour répondre au sujet de la troisième voie, c'est pas ce qui aurait pu nous gêner (c'était m^me envisagé si vous aviez pu récupérer 2 radio). le soucis c'est que vous êtes parti en totale parano négligeant l'aide que seul les humains, certes pas très net, pouvais vous offrir. Vous séparer, parfois involontairement, sans vous donner de point de regroupement ne vous a pas faciliter la tache.

Le dernier résumé d'intro était claire vous décidiez de rejoidre cette zone pour trouver de l'aide et des survivants.

En ce qui concerne le site, qui est à une heure et demi de route, nous l' avons énormément sécurisé sur 2 week end malgrés les apparences avec les moyens que l'on a pu amener.

Toi et ton ami vous étiez les seul à avoir une expérience du GN. ce qui nous a un peu stressé au niveau de vos rôle qui était un peu plat (merci Jaba pour tes remarques  ). Notre but n'était pas de vous guider mais plus de vous orienter (tu noteras la nuance  ) vers la sortie car il y en avait une .....

En tout cas tout le monde semble avoir apprécié et ça c'est le plus important !!
Je vous remercie les joueurs, les PNJ, les maquilleurs (encore cha-peau) et les PNJ humain (le père Robert Gicroix ,Seb et sa fille Sarah, Sarah), qui nous on fait un super boulot d'improvisation et de récupération.
merci à mes camarades et surtout à Yamamoto qui était un putain d'enculé de sa mère qui tue dans son rôle de frangin et d'orga scénariste.

pour l'opus 2 on voit ça demain ..... ou pas ?

_________________
avatar
ren
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1404
Localisation : viuz en sallaz
Points : 1332
Date d'inscription : 26/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par ren le Lun 1 Juil - 10:33

Feedback de Cyn, la fille du groupe survi:

Alors pour ma part tout d'abord c'était une super expérience.
On était super bien immergés dans l'ambiance, tout était au point pour nous mettre dans le stress et l'angoisse(oh oui!), et le lieu était vraiment génial. Bon c'est vrai que c'était mon premier GN, donc j'ai déjà mis une plombe à comprendre qu'il fallait réaliser des quêtes, et pas juste survivre jusqu'au matin. Pareil pour les persos qui étaient là pour nous aider, je n'ai intégré le principe qu'après ma tentative de meurtre ratée(n'est-ce pas mon père?). Ben oui c'est vrai ils inspiraient pas confiance quand même... Comment ça trop paranoïaque???
Pour la formation d'un groupe uni pareil, le fait qu'on se sépare me paressait plutôt crédible(vu qu'en fonction des caractères en plus on voyait pas forcément l'évolution de la situation de la même façon), c'était assez intéressant de se chercher discrètement, mais du coup effectivement c'est malheureux que ça aie empêché de faire avancer l'histoire comme vous aviez prévu. Mais bon j'imagine que ça doit régulièrement arriver, surtout avec des joueurs pas forcément habitués, c'est le facteur surprise...
Bravo à toute l'équipe d'orga pour la préparation du terrain, la mise au point de l'histoire, les supers maquillages, et aux nombreux zombies, effrayants, patients et qui tenaient génialement leurs rôles(vous m'avez bien fait galoper ptits salopiots!)!
Et merci aussi aux camarades survivants, que j'ai eu plaisir à côtoyer. Un très bonne ambiance, je rentre avec des courbatures et de beaux souvenirs, et à la prochaine avec grand plaisir!!!(en plus maintenant j'ai compris comment ça marche eh! :D )

Cyn

_________________
avatar
ren
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1404
Localisation : viuz en sallaz
Points : 1332
Date d'inscription : 26/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Beardman le Lun 1 Juil - 12:01

Après avoir pris un repos bien mérité (c'est dur les nuits blanches quand on prend un peu d'âge!!!), je suis enfin en état d'écrire notre feedback (Koala, Séb & moi. Pour ceux qui ne connaissent pas les pseudos: l'équipe "maquilleurs").

28 zombies... dont nous avons maquillé la plupart... Je n'en suis toujours pas revenu d'avoir vu une telle bande de décérébrés!!! Joli nombre et des gens motivés par leurs rôles, très motivés même!!! Finalement, au cours de la nuit, je n'ai pas vu tant de monde que ça en pause: tout le monde était en chasse!!! Les craintes ne se sont pas vérifiées et c'est tant mieux!!! Un vrai plaisir de voir ça!

Mais 28 personnes à maquiller, c'est long, c'est dur et sincèrement, même si nous l'avons tous les trois fait avec grand plaisir (et avec l'aide de Cerise, la mariée, et de... euh... un électricien zombie dont j'ai oublié le pseudo), il faut vraiment penser à en recruter un, deux ou même trois de plus la prochaine fois histoire de monter deux "chaînes" de maquillage et que ça ressemble moins à un marathon du maquillage. Accessoirement, ça nous permettrait aussi de démarrer la partie en même temps que tout le monde!

Le site... extraordinaire!! Un potentiel E-NOR-ME!!! Mais, même si je sais qu'un gros boulot a été abattu, il reste encore beaucoup de travail de sécurisation. Perso, une fois la nuit tombée, je ne suis quasi plus entré dans les bâtiments de peur de me prendre les pieds dans la ferraille ou de trébucher dans un trou. Koala et Séb en ont fait de même et c'est dommage tant les possibilités de tomber sur un zombie au détour d'un mur ou d'un couloir étaient potentiellement nombreuses.
Je pense qu'il faut vraiment renforcer ce côté pour la prochaine (s'il y a) et augmenter la lumière à l'intérieur. Bon, sans que ce soit Hollywood boulevard bien sûr hein mais une bonne gestion de la lumière serait un plus... Imaginez les survivants obligés de traverser un bâtiment un peu trop "éclairé" alors que les Marcheurs rôdent... Vous voyez ce que je veux dire?

Mais sinon question déco, les labos, le site en lui même. Tout était là! J'aurai voulu voir la tête des survivants à leur largage en forêt: "Allez, c'est par là!". Ça a dû être un beau moment de stress, modéré par la présence de Tonio qui connaissait le terrain.

Labo, largage, je commence à parler du jeu finalement alors allons y.

Nous nous sommes éclatés à jouer les cannibales affamés! Un plaisir de faire peur. Cultiver un regard vide, dénué d'émotion, une démarche titubante... Un gros kif! Deux scènes me restent en mémoire: un groupe de survivants, pelotonnés les uns contre les autres dans l'herbe, près du pont, regardant passer les zombies à quelques dizaines de centimètres, sans être sûrs de ne pouvoir être détectés. On sentait presque la peur!!! Ou encore lorsque les survivants entrent dans le labo de savant fou de Doc Buzz et mon apparition soudaine à la porte de l'autre côté pour faire sursauter et crier de peur la pauvre Sarah qui ne s'y attendait vraiment pas... ou encore le groupe de survivants qui passe en speed juste à côté d'un groupe de zombies en train de dévorer un pauvre hère sur le pont... trop occupés pour s'occuper d'eux!!! Excellent!

Côté jeu, il y eut parfois des temps d'attente un peu long ou un manque d'infos (malgré les radios, peut être en nombre insuffisant?) que nous avons comblés par des scènettes entre zombies, quitte à se faire peur entre nous!!! Rien de bien grave en tous cas, c'est le jeu qui commandait et il fallait s'y attendre. La gestion des zombies était relativement fine et je pense que la pression a été maintenue sur les joueurs tout au long du jeu.

Nous n'avons pas vu passer les heures et lorsque la fin d'OP est arrivée, 04h30 quand même, la fatigue n'était pas encore là...

J'aurai bien aimé assister au final prévu quand même... Comme pour le labo où nous attendions tous autre chose. Le strobo, l'entrée sécurisée, c'était beau et bien en place. Dommage que ça ait tourné à une scène de massacre zombie sans rapport avec le thème de l'OP...

D'ailleurs, je n'ai pas assisté à toutes les scènes prévues à l'origine et j'espère qu'un ou plusieurs films viendront nous montrer tout ça!

Bravo le 13ème , c'était du beau boulot. Félicitations à Jabba et Sarah pour leur jeu. C'était un plaisir d'entendre certains dialogues à travers les portes!!!!

Je pourrai encore en écrire mais il faut bien que je m'arrête alors stoppons là! A très vite le 13ème et... si vous prévoyez un n° 2... Comptez sur nous! En zombies comme en PNJ ou survivants pourquoi pas? ;)

avatar
Beardman

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : GEX (01)
Points : 55
Date d'inscription : 21/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par KEEGAN73 le Lun 1 Juil - 12:51

merci a tous !!! merci aux orga ,Pnj, aux maquilleuses/eurs, aux joueurs (survivants et zombies) !!! super ambiance super OP    A refaire !!


Dernière édition par KEEGAN73 le Lun 1 Juil - 19:39, édité 1 fois
avatar
KEEGAN73

Nombre de messages : 13
Age : 36
Localisation : AIME LA PLAGNE
Points : 27
Date d'inscription : 11/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Holy le Lun 1 Juil - 14:28

Bonjour tout le monde

Je vais être très originale : merci aux PNJ pour vos cris et démarches bien flippants ! Merci pour votre bonne humeur malgré la pluie et l'attente. Et surtout bravo pour vos costumes, c'était... joliment affreux !

Bravo aux maquilleurs : vous avez fait un énorme boulot. J'espère que vous avez réussit à croquer un joueur en récompense... en tout cas grâce à vous les joueurs ont bien flippé.

Les joueurs : comme je vous l'ai dit au débrief vous m'avez fait courir plus que prévu, mais vous m'avez évité certaines scènes qui allaient user mes cordes vocales donc merci aussi ;)
Désolée si j'ai essayé de vous regrouper, je n'avais pas compris que c'était voulu et stratégique. Pour moi ramener certains objets (comme la télé) nécessitait d’être en groupe, notamment pour protéger le porteur lors de la traversée de la grande place. Et surtout certaines scènes avaient pour but de faire monter la tension et c'était mieux si vous étiez tous là.
Je conçois très bien que vous ne nous ayez pas fait confiance, le but du jeu était que vous soyez en stress... Mais bon, quand vous êtes 6 en milieu hostile vaut mieux être un minimum solidaires Bref, je ne livre là que mon sentiment personnel et je ne dis pas que c'est le meilleur moyen de survivre. En tout cas vous avez joué le jeu jusqu'au bout. Je n'en ai pas vu un seul décrocher malgré le stress et la fatigue.  

Jabba si on m'avait dit que je t'aurais un jour pour père et que ca me plairait...
Les deux frangins cinglés un vrai bonheur ! Un peu trop bien pour ne pas me faire douter de votre santé mentale a vrai dire.
Les brigands, le scientifique, Paul le solitaire... des interactions "malheureusement" trop courtes ! (Garga je maintiens : que des promesses !)

Et enfin merci aux orgas. C'était mon premier GN dans cette ambiance et franchement heureusement que j'ai découverts le site de jour. Malgré ça j'ai réussis à être sous tension au point de hurler quand Beardman a surgit au labo. Est ce la peur des joueurs qui m'avait contaminée ? l'idée de me faire scier le bras ???
En tout cas très beau site, bien exploité, bien nettoyé : beau boulot ! J'espère que le réveil ce matin n'a pas été trop difficile.
Le scénar était bien ficelé et l'ambiance était au RDV. Je ne balancerai pas de noms mais j'en ai vu sursauter plus d'un.

En résumé : fatiguée, courbaturée et un beau paquet de souvenirs en tête. Un bon GN comme je les aime !
Ne manque plus qu'une chose : les photos des zombis !!!!!!!!

Holy

Nombre de messages : 1
Age : 31
Points : 1
Date d'inscription : 01/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Beardman le Lun 1 Juil - 17:09

avatar
Beardman

Nombre de messages : 49
Age : 43
Localisation : GEX (01)
Points : 55
Date d'inscription : 21/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Survivor le Lun 1 Juil - 17:36

Allez je m'y colle:

Dejà les remerciements:

Un GRAND merci à l'organisation en général que cela soit le 13ème CHOC pour l'organisation, la logistique, le scénario et le décorum ou encore pour toutes les petites mains des maquilleurs qui ont relevés un gros challenge (26 zombies en 4 heures pas évident !).
Les joeurs ZOMBIES qui ont tous joués le jeu sur les costumes, sur le jeu et étaient franchement super réactifs.

Les PNJ qui nous ont bien fait marrer que ce soit le père qui n'en pouvait plus de nous esquiver, la fille qui nous dégommait ou encore le BUZZ qui passe passe aprés une baston comme si de rien était, y'a des cadavres de zombacs par terre mais dans sa tête il se raconte sa petite vie "je vais aller déposer les enfants à l'école demain, ha ben non ils sont morts/ c'est pas moi qui ait cassé l'éprouvette d'abord;;..." ENORME (très dure de ne pas rire d'ailleurs).
Et les deux frères qui nous asmattent dont yamamoto qui sort en mode furax à la hache et se fait chopper. C'était hors jeu mais bien joué par eux et par nous aussi je pense.


Le jeu
Mon rôle CRUSTY le Clown (enfin juste un clown mais on m'a souvent appelé crusty alors go).
Le départ se passe bien les survivants ne font que passer et le PNJ se bouffer bien comme il faut par le groupe sur lequel on les envoie.

Premier contac tréel avec les survivants, à leur sortie de la barraque des deux frères. On se fait massacrer sur le pont... Des survivants qui attaquent un peu téméraire de leur part mais c'est payant vue qu'ils en profitent pour récupérer la carte à jouer.
Fait notable on me pîque mon MARTEAU !!! GRRRRR Zombi pas content ! Surtout quand on se fait attaquer avec  (A noter que c'était un jouet donc pas une arme on a bien rogolé après quand on a vu qu'on se faisait attaquer par un pouic pouic ^^).

Ensuitel'attaque du sanctuaire des deux frères qui nous cannardent la geule et sont tout de même bien paniqués quand ils voient qu'on ne tombe pas (on nous a dit pas de répliques donc on joue pas la "touche"). Ils nous expliquent qu'ils tirent à vide mais que les leurs sont censées être chargés donc on repart et on te dans notre cervelle de zombi zone dangereuse à éviter (même si on y-est retourné une fois pour se marrer).

Les attaques sur la porte sont aussi bien tripantes on entend que sa geule dedans à tel point que le père se fait déssouder ^^.
A se demander si les survivants sont plus à l'abri à lintérieure qu'à l'exterieure.

L'attaque de la barricade qui s'en suit est éqique aussi. 15 zombis bloqués par une barrière qui geulent comme des cons et les survivants qui geulent pour qu'on ferme nos geules et les laissons réfléchir... Non mais allo quoi on est des zombis !!!

L'entrée dans la petite cabane est pas mal aussi le père planqué avec les survivants qui ne bougent pas. on passe à côté et aucun bruit donc pas de chasse et d'un coups je prend un bon coups de batte sur la tête par un base-baller qui s'était planqué derrière un bureau (GG je l'avais pas vu). Je m'ecroule et là la père décide que c'est le moment de se barrer ! gros départ à voir ^^.

La suite est une phase d'attentes et de recherche des survivants qui se planquaient comme des peureux... Un peu long mais on le savait en venant, on vient en zombi limitte PNJ, donc ca ne nous dérange pas.

La fin, enfin, (on commence à avoir mal aux guibols à force de boîter comme des cons)... L'attaque. Un boulot de malade fait par les orgas, strombo, mélangeur, flashs, porte fermée par verrou electronique... Tout ca saccagé... Je suis désolé mais les deux derniers durvivants ont joués ca n'importe comment ! Rentrer dans une zone non-sécurisée en parlant, avoir la possibilité de la jouer sans casse grâce aux combinaisons et tout casser en frappant le premier zombi qui passe... Les phases même d'actions sont mal jouées, un petit coup de batte à bout de bras en disant achève... On se serait crus dans un concours de sorts entre Harry et Hermione... Qui endormira le plus de zombis avec sa baguette magique.
Seul point noir pour moi.

Sinon une très bonne soirée pour moi.

Encore un grand merci pour les organisateurs qui se sont démenés comme des fous (les petits gars qui couraient partout) les maquilleurs et les joueurs présents.
Je laisse la place aux suivants.

Airsoftement (ou role playement)
Survivor.

Survivor

Nombre de messages : 43
Age : 28
Localisation : SCIEZ
Points : 59
Date d'inscription : 02/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Tonio-UWS le Mer 3 Juil - 17:08

Attention, préparez vous à lire un roman.

Tonio, survivant:

Mon personnage était celui d'un jeune étudiant complètement désœuvré face à la tragédie survenue quelques temps plus tôt. Devenu trop peureux en raison des nombreux évènements auxquels il a du faire face, il ne souhaitait pas prendre de décision et se laissait "tirer" par son groupe de survivant sur lequel il dévouait sa pleine confiance.

Je possédais l'avantage de la connaissance de ce terrain puisqu'il appartient à mon équipe (U.W.S), ce qui m'a permis de signaler des dangers potentiels aux autres survivants (trous peu visibles, briques de verre...). J'ai donc décidé de ne prendre aucune décision concernant les missions. Le seul rôle que j'ai eu à jouer lors de cette soirée était celui du négociateur avec les deux frères (qui m'en auront fait baver !). Ne voulant pas enlever l'effet de surprise aux autres survivants, je laissais donc à leur entière charge le choix du parcours, nos destinations, caches, missions...

Tout d'abord, on va commencer par les remerciements. Mais honnêtement je ne saurai que dire, car au vu du truc que vous nous avez mis en place, je crois que tous les mots du monde seraient faibles pour exprimer mon sentiment. C'était juste, l'OP la plus magnifique à laquelle j'ai pu participer. Vous avez réalisé un réel chef d'oeuvre et je pense que vous pouvez en être extrêment fiers ! Tout le monde sera d'accord là dessus: l'OP était magnifiquement bien ficelée !
Alors félicitations à vous et franchement, je ne vais pas vous cacher que nombreux seront les participants à rempiler pour une suite !
Ensuite, un gigantesque merci aux zombies. Je crois que j'ai du passer un bon millier d'heures devant les jeux video et les films de zombies mais là, ce que vous nous avez fait vivre et subir en une nuit, çà dépasse tout, c'est l'apogée. Chaque zombie jouait son rôle à merveille, le maquillage dans le noir éclairé à la lampe torche était juste beaucoup trop flippant.. Bref, l'espace d'une nuit j'ai cru à une réelle invasion zombie..
Les PNJ, pour vous, ce sera des félicitations mais aussi des excuses ! Désolé de vous en avoir fait baver pendant cette aventure mais aussi félicitations à vous ! A notre arrivée, on ne s'attendait nullement à voir des survivants et franchement, vous avez tous joué votre rôle à merveille et on s'est dit de nombreuses fois "ils sont en train de jouer un rôle ou ils sont réellement comme çà...?" Alors encore une fois, je vous adresse une horde de félicitations !!!

Concernant le jeu:

Putain de Bord.. de me... Je crois que je vais me souvenir toute ma vie de cette fameuse nuit et que j'irai même la raconter à ma descendance (si Dieu li veut inchallah' !).
L'arrivée était juste épique.. On se fait décharger d'un fourgon comme des merdes, on doit traverser une forêt avec pour seules armes de défense un couteau, une boite de conserve et un rouleau de PQ.. premier contact avec les zombies qui met de suite dans l'ambiance puis premier contact avec un survivant que nous n'aurons pas manqué de braquer avec un couteau car "PAKONFIANCE !". Après avoir opté pour suivre cette jeune fille qui nous a dit de venir sauver son papa, nous y allons puis, hop, une horde de zombie qui nous tue un de nos survivants. Sur le coup, c'est la panique totale, on se dit que la vie est injuste mais qu'il faut continuer ! Arrivés avec cette fameuse fille pour sauver le papa, on trouve donc un monsieur qui beugle au fond d'un trou de 4m. Nous décidons donc de descendre ouvrir la porte qui le retient prisonnier mais, trop facile.. Des parpaings d'une bonne trentaine de kilos bloquent le passage. Je les déplace donc avec le deuxième survivant qui m'accompagnait pour libérer la porte, pendant que des zombies rodent à quelques mètres de là. Une fois le papa dégagés, nous sommes conduis dans une église et dialoguons tant bien que mal avec un père homosexuel qui nous incite à faire des prières de psychopathe. A partir de là, les survivants prendront peu à peu contact avec les différents personnages, tous plus fous que les autres.
- Les deux frères: Deux personnages à qui j'aurai aimé mettre des claques durant toute la nuit tant leur arrogance et leur méchanceté était aberrante ! Ils ont joué leur jeu tellement à fond que leur tube cathodique qu'on leur a ramené j'aurai voulu le fracasser la tête avec ! Le premier contact avec eux ?: Un chien qui gueule férocement et attire une horde de zombies au passage, puis s'en suit une rafale que nous avons du esquiver en éteignant les lampes..  Bref, vous l'aurez compris, les deux frères, c'était les marchands pas très gentils du village, mais sans leur aide, notre groupe de survie ne se serait pas procuré autant d'armes..
- Le scientifique: Le mec le plus barge de toute la terre... On s'est aussi demandé s'il était comme çà dans la vraie vie.. Malheureusement, nous ne l'avions pas assez exploité et il y avait là du potentiel..
- L'ami sdf des deux frères: notre groupe a du l'escorter jusqu'à sa demeure, cette dernière étant remplie de zombies que nous nous sommes amusés à défoncer dans les marches d'escalier ! Un personnage trop peu exploité là encore..
Mon ressenti concernant cette OP est à double facette: De la joie, une immense joie, d'avoir eu la chance de participer à un projet hors norme... Tout était parfait, de A à Z et je vous garantis que les coups de flippe étaient présents:
- Se coucher le long de la route et rester immobile pendant qu'une horde de zombies passe à 3cm de vous
- Se faire envahir par une horde dans une pièce de 4m3, cachés à deux derrière un bureau
- Se cacher SOUS un fourgon fracassé par une horde de zombies tout autour
- L'ambiance... Mon Dieu.. Dans l'obscurité, avec des cris effroyables retentissant au loin... Mon Dieu mais mon dieu ! Juste beaucoup trop jouissiffement effrayant !
Toutefois, petit bémol, le manque de coordination de notre groupe de survivant nous aura fait perdre la tete face à la multitude de missions que l'on devait effectuer.. Trop peu d'entente, des choses simples réalisés en beaucoup trop de temps..
Globalement frustré d'être passé à coté d'un bon paquet de mission que vous nous aviez préparé, je ne pourrai que m'en excuser.
Je pense que notre problème venait de notre cerveau. Nous avons réagi face aux évènements comme nous le sentions sur l'instant. Nous avons donc pensé faire ce qu'il y avait de mieux à faire à chaque fois.
Concernant l'étape du laboratoire, le couac est en fait du à une seule chose: nous avions au préalable questionné le scientifique sur l'efficacité de la protection du sang de zombies et ce dernier nous avait alors répondu "Bah, ce n'est pas une science exacte !". A partir de ce moment là, en ayant entendu çà, on ne se voyait vraiment pas rentrer dans une pièce où stagnaient 15 zombies et marcher au milieu d'eux sans avoir la certitude qu'il ne nous attaqueraient pas. Certes, c'est vraiment dommage, mais sachez que le plaisir et la peur ont tout de même bel et bien été présents !!!!!! Et ce du début de la nuit jusqu'à la fin !
Alors une fois de plus, je ne pourrai que féliciter toute l'équipe qui nous a pondu là un véritable chef d'oeuvre !
Si War Z 2 il y a, je n'hésiterai pas une seule seconde à re-signer !
En attendant, sachez que notre équipe se fera un plaisir de vous accueillir sur l'un de nos futurs évènements, qu'il s'agisse des orge, des maquilleurs, des zombies mais aussi des autres survivants !

A très vite !

Tonio !

Tonio-UWS

Nombre de messages : 13
Age : 23
Points : 19
Date d'inscription : 09/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par ren le Jeu 4 Juil - 10:04

merci Tonio pour ce debriefe . vous avez au moins vécu ce qu'on espérait une soirée inoubliable et terrifiante et c'est l'essentiel

Tonio merci pour le terrain, j'espère que le proprio n'a pas eu les oreilles qui siffle


Dernière édition par ren le Jeu 4 Juil - 20:38, édité 1 fois

_________________
avatar
ren
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 1404
Localisation : viuz en sallaz
Points : 1332
Date d'inscription : 26/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Skybags le Jeu 4 Juil - 17:03

Merci pour tout ces retours !!!!

Je rentre a l'instant de 4 jours avec une horde bien plus impressionnante (56 gamins de 10 ans) du coup je ne découvre vos feedback que maintenant.... Et la je repart pour le weekend, et ne serais de retour que lundi... du coup vous n'aurez pas mon feedback avant la semaine prochaine.

Mais sachez que ce que je retiens de cette soirée, outre l'implication de tous, c'est que tout le monde a l'air de s’être amusé et c'est le plus important pour nous !!

Merci rapide a tous, et promis des que je redescend sur terre je vous ferais mon feedback !!

_________________
.:: Le FairPlay commence sur les forums ::.
avatar
Skybags
Admin
Admin

Nombre de messages : 5363
Age : 41
Localisation : Annemasse
Humeur : J'ai faim!!!
Points : 5774
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Jeffrey9304 le Jeu 4 Juil - 17:53

Un grand merci au XIIIe pour avoir organisé cette OP !
C'était ma première OP et elle était juste énorme. Merci au maquilleurs pour le superbe boulot..
L'OP commence pour mon escouade devant la "cache" du pére. On a attendu 10 minutes avant de voir les survivants pour la première fois. ensuite nous voilas à la première confrontation avec les eux, Ils ont nous on tous allonger comme si de rien n'était et commence a nous fouiller, un d'eux a d'ailleurs pris ma manche de costume pour une perruque hahaha. Après cela on commence à errer dans l'usine sans croiser les survivants pendant ou moins une bonne demi-heure car ils s'étaient apparemment caché dans un bâtiment. C'est là qu'on ce dit qu'on a réussi notre mission qui est de les effrayer :). Dommage qu'ils n'ont pas réaliser toutes quêtes que vous leur avez préparer..
Pour la prochaine, si il y'en à une, je serais là sans hésiter !!!
Encore merci le XIII pour cette superbe OP !
avatar
Jeffrey9304

Nombre de messages : 46
Age : 24
Localisation : Anthy-sur-leman
Points : 62
Date d'inscription : 09/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'il en faut bien un pour commencer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum